L’équipe OpenCar vous dresse le portrait d’un personnage atypique, suite à sa rencontre il y a quelques jours. Originaire d’Angleterre, Ed Platt est tombé amoureux de Marseille il y a quatre ans et a donc décidé de s’y installer. Cette ville lui correspond  et comme il le dit si bien, « Marseille est une sale ville pour un sale gosse ».

Edmund Platt et son équipe #1pieceofrubbish

Edmund Platt et son équipe #1pieceofrubbish

Fervent défenseur de la nature, il ne comprend pas l’agissement des hommes envers celle-ci. Pour lui, il est temps que les choses changent et que des initiatives soient prises. L’Etat, parfois victime de son image, n’a pas, selon Edmund, la légitimité pour convaincre les Français de changer leurs habitudes et de respecter plus l’environnement qui les entoure.

Armé de son enthousiasme et de sa force de conviction, il décide donc de faire partie de ces personnes qui prennent des initiatives et qui font en sorte d’être entendues. Pour se faire, il crée l’action « 1 déchet par jour » ou « 1 piece of Rubbish » de son anglais natal. Cette association a un but simple : faire prendre conscience aux habitants de Marseille que leur ville est polluée et salie par les déchets et qu’ensemble, ils peuvent la nettoyer de façon ludique et collaborative. Le principe est très simple, le citoyen ramasse un déchet (ou plusieurs c’est encore mieux), le jette à la poubelle en se prenant en photo ou en vidéo et la poste sur Facebook avec le hashtag  #1déchetparjour ou #1pieceofrubbish en nommant cinq de ses amis pour reproduire le geste. Les photos des citoyens en pleine action écologique sont alors répertoriées sur la galerie du site http://www.1dechetparjour.com/. Pour Ed, « une photo vaut mille mots alors qu’un déchet en plastique vaut 1000ans », un exemple brut mais criant de vérité.

Ed espère que son engagement devienne, à travers cette initiative, viral et conquière les villes du Monde entier. C’est d’ailleurs déjà un peu le cas puisque les médias se sont déjà intéressés à lui, ce qui a permis à l’action d’être visible d’un plus large public. Ainsi plusieurs villes de France et même d’autres pays ont contacté Ed pour qu’il vienne à leur rescousse.

Ed et son équipe à Marseille

Ed et son équipe #1pieceofrubbish à Marseille

Ed souhaite que les Français se sentent plus responsables de leurs actes, plus impliqués. Les phrases comme « je n’y suis pour rien », « ce n’est pas mon problème » ne feront pas avancer la cause écologique. Tout le monde doit se sentir responsable et unis pour protéger la nature ; « Les parents veulent éduquer leurs enfants avec certaines valeurs écologiques, c’est très bien, mais il faut qu’ils commencent par donner l’exemple ». Il souligne quand même une évolution des mentalités avec plusieurs initiatives associatives ou entrepreneuriales intéressantes. Pour Edmund, il y a un problème foncièrement individualiste dans le manque de respect envers son environnement. Les gens sont fiers de ce qui leur appartient, de leur voiture, de leur maison, mais pas de leur ville. Ils ne s’en sentent donc pas responsables et ne s’en occupent pas. La preuve dans les grandes villes qui mettent bien en avant leurs plus belles places dont elles sont les plus fières, en les nettoyant. Pourtant, la plupart du temps, les petites rues aux alentours de ces mêmes places ne sont, elles, ni nettoyées, ni entretenues.

Il existe pourtant beaucoup de petits gestes du quotidien en faveur de l’écologie. Edmund nous donne ses petites astuces et habitudes :

  • Ramasser les déchets qu’on trouve par terre (évidemment puisque c’est le concept de son association)
  • Faire du vélo, prendre les transports en commun, faire du stop, covoiturer
  • Se brosser les dents en n’utilisant qu’une tasse de café remplie d’eau (un autre challenge qu’Edmund propose à sa communauté)

    Ed et son équipe

    Ed et son équipe #1déchetparjour

  • Ne pas acheter plus de vêtements que nécessaire
  • « Mets un pull plutôt que le chauffage sauf si tu as un rencard »
  • Dire bonjour à cinq personnes que l’on ne connaît pas dans la journée, en le pensant vraiment. Ce n’est peut être pas une action écologique à proprement parlé mais ça ne fait de mal à personne et c’est cohérent avec des valeurs de tolérance, de respect et de savoir-vivre que l’on retrouve dans les actions écologiques.

 

Pour conclure ce portrait, nous citerons une dernière phrase de notre ami Ed : « Les déchets tuent  et nous nous allons tuer les déchets ».

Nous avons-nous aussi participé à l’action 1 déchet par jour et nous vous nominons tous pour que votre ville, où que vous soyez, soit plus propre et ce, grâce à vous.

 

 

Comment ça marche #1Pieceofrubbish

Comment ça marche #1Pieceofrubbish

Site web : http://www.1dechetparjour.com/

Twitter: @1PieceOfRubbish

Instagram : @1pieceofrubbish

Vous voulez soutenir « 1DéchetParJour » ? C’est par ici que ça se passe : http://www.lamissbio.com/finaliste/195

email
Rating: 5.0. From 3 votes.
Please wait...